Section cantonale Pézenas
Section cantonale Pézenas

En 2015, les élections « Départementales » remplacent les élections « Cantonales »

Le par

L’année 2015 voit la mise en œuvre de nouvelles dispositions électorales issues de la loi n° 2013-403 du 17 mai 2013. De vieilles habitudes se voient chamboulées, alors de quoi s’agit-il ?

Tout d’abord, la terminologie change :

–          Les élections « Cantonales » deviennent les élections « Départementales »

–          En conséquence, les conseillers « généraux » deviennent les conseillers « départementaux »

Ensuite, le découpage cantonal est redéfini, l’objectif poursuivi par la loi étant d’équilibrer les cantons en termes de population, tout en divisant le nombre de cantons par deux. Ceci a conduit à définir de grands cantons ruraux, au regard de petits cantons urbains.

Enfin, chaque canton sera représenté par un binôme de conseillers départementaux constitué d’une femme et d’un homme, ce qui garantit une parité absolue, une première pour une assemblée ! Chaque conseiller se voit adjoint un suppléant de même sexe. La durée du mandat est de 6 ans, et le renouvellement se fait en totalité, ce qui n’était pas le cas antérieurement.

Pour l’Hérault, le nombre de cantons passe de 49 à 25.

Le nouveau canton de Pézenas regroupe :

–          les communes de l’ancien canton de Pézenas
Caux, Nézignan l’Évêque, Pézenas, Saint Thibéry, Tourbes

–          les communes de l’ancien canton de Florensac
Castelnau de Guers, Florensac, Pinet, Pomerols

–          les communes de l’ancien canton de Servian, exception faite des communes de Servian et d’Espondeilhan
Abeilhan, Alignan du Vent, Coulobres, Montblanc, Puissalicon, Valros

Nota : les communes de Servian et d’Espondeilhan sont rattachées au canton Béziers 3

Deux dates à retenir : les 22 et 29 mars 2015.

Pour se maintenir au deuxième tour, si le binôme n’arrive pas 1er ou 2ème, au premier tour, il faut qu’il obtienne au moins
12,5 % des inscrits. L’abstention jouera donc un rôle important, de même que le nombre de candidatures.

Un seul mot d’ordre : mobilisation !

Sur le même thème, lire aussi :

Nous leurs avions donné notre confiance pour porter les couleurs du Parti Socialiste sur le nouveau canton de Pézenas, dans le cadre des élections départementales des 22 et 29 mars. Julie
Le par

Les derniers contenus multimédias